Meilleures ventes

Catégories

Review Thermoplastique par Kamui ~ Traduction par CosplayMat

Publié le : 08/05/2016 17:04:53
Catégories : Découverte , Reviews

Bonjour à tous ! Aujourd'hui un petit poste spécial puisque Cosplaymat à décider en collaboration avec Kamui de traduire sont dernier article présentant les caratéristiques, les points positifs, les points négatifs, de la plupart des  thermoplastiques disponibles sur le marché.

Ainsi vous pourrez profiter en français des conseils et de l'expérience de Kamui. En espérant que cette initiative vous fasse plaisir.

Stop le blabla et passons de suite au vif du sujet, la traduction de cet article complet et très intéressant sur l'un des matériaux préféré des cosplayeurs !!

C'est parti...

Pour moi « cosplay » a toujours voulu dire être capable de « tout faire à partir de rien ».

Des personnes créatives étaient capables de faire d’incroyables costumes bien avant d’avoir tout ces merveilleux matériaux dont nous bénéficions aujourd’hui. Nous avons toujours trouvé des solutions en détournant des matériaux pour voiture ou de l’industrie sanitaire, et passé de longues heures à chercher dans les drogueries et les magasins de bricolages ce dont nous avions besoin. N’importe quoi que nous pouvions utiliser dans le but de résoudre les problèmes liés à la création de nos costumes.


Le Worbla par exemple n’a pas été créé pour nous autres cosplayeurs il s’adressait en premier lieu à l’industrie de la chaussure et était utilisé pour créer et renforcer les protections de nos chaussures de sécurité. Un jour une personne créative a eu l’idée d’utiliser ce matériau pour fabriquer des armures et accessoires. Aujourd’hui c’est devenu chose courante dans le monde du cosplay. C’est ainsi que la pensée créative fonctionne : avoir un problème, trouver des solutions pour le résoudre.


Aujourd’hui une industrie importante est consacrée à la production de matériaux spécialement conçus pour la création de costumes et cosplay. Depuis plusieurs années, en plus de la mousse Eva, les thermoplastiques tel que le Worbla et le Wonderflex sont les premiers choix des costumiers et cosplayeurs. Ainsi, naturellement, d’autres entreprises ont commencé à remarquer le potentiel de ce marché florissant et ont donc développé leurs propres thermoplastiques.


Je suppose qu’à l’heure actuelle vous avez probablement tous entendu parler du Cosplayflex ou encore du Thibra. J’ai donc pensé qu’il était temps de vous proposer un aperçu de ces quelques nouveaux venus.


Cet article est supposé vous aider en vous donnant une bonne idée de leurs facilités de prises en mains, leurs textures, leurs flexibilités et leurs forces d’adhérence. Je vais noter chaque produits dans ces différentes catégories avec des coeurs de 1 à 5 ( 5 étant la meilleure note). Je vais également donner les avantages et inconvénients.
De plus j’ai utilisé de la peinture en spray sur les matériauxnon aprêtés et également sur les parties aprêtées de deux couches de colle à bois.

  • WORBLA ( Worbla’s Finest Arts )

A l’heure actuelle, le Worbla est probablement le thermoplastique le plus répandu sur la scène cosplay, juste après la mousse EVA. Il est apparu en 2012 et a su conquérir une base importante d’utilisateurs depuis. Le worbla est commercialisé en feuilles de plusieurs gabarits. Epais d’environ 1 milimètre, il a la couleur de la pâte à cookies.


Comme tous les autres thermoplastiques il a besoin d’être d’abord chauffé à l’aide d’un décappeur thermique (je recommande d’en utiliser un avec au minimum 1500Watts) et peut être modelé une fois chaud. Une fois qu’il a atteint 80 degres il devient collant à lui même et aux autres (thermo)plastiques. De plus il devient mou et souple comme du tissu. Il peut être coupé avec des ciseaux standards et facilement travaillable à la main. Le worbla est un matériau incroyable aux utilisations quasi illimitées, bien que sa surface à la texture rugueuse soit en quelque sorte un point négatif. Pour obtenir un fini lisse vous aurez besoin d’appliquer un apprêt. La manière la plus communne de faire est d’appliquer environ 5 couches de colle à bois ou de la colle blanche vynilique. Vous pouvez également utiliser du Gesso ou un spray d’aprêt, mais ils nécéssitent d’être poncés par la suite.


J’aime vraiment travailler avec le Worbla c’est pourquoi vous pouvez trouver de nombreux tutoriaux à travers mes livres ou des vidéos sur ma chaine youtube. D’après moi un des points positifs du Worbla est sa commercialisation internationale. Jettez un oeil sur www.cast4art.de et trouvez un revendeur près de chez vous !


Si vous désirez en voir plus, allez jetter un oeil à ce tutoriel pour brassard ! VIDEO

Avantages :
+ super pour les débutants
+ disponible à peu près partout
+ de nombreux tutoriels y sont consacrés

Inconvénients :
- surface à la texture rugueuse

Prise en main:

Texture: 

Flexibilité: 

Force d’adhérence: 

  • BLACK WORBLA ( Worbla’s Black Art )

Fabriqué par la même compagnie (cast4art.com) le Black Worbla tente de trouver une réponse à la faiblesse de son homologue aux teintes brunes (Worbla classique). Celui ci a été développé en gardant à l’esprit qu’il s’adressait en priorité aux costumiers et cosplayeurs. Sa surface est donc plus lisse, cependant vous aurez tout de même besoin d’une à deux couches de colle d’aprêt avant d’avoir un fini parfaitement lisse. Composé de particules très fines, cela rend la matière plus facilement flexible et manipulable pour réaliser de fins détails. Comme son nom l’indique «Black Worbla (Worbla noir) est de teinte noire ce qui s’avère vraiment pratique pour obtenir un bel ombrage durant votre étape de peinture.


Une autre différence notable est la colle qui compose ce matériau. Alors que le Worbla adhère avec un temps de chauffe court, le black worbla lui nécéssite un temps de chauffe plus conséquant avant que la colle qui le compose réagisse. Vous pouvez utiliser cette dernière caractéristique pour expérimenter ou corriger des détails. Cependant gardez à l’esprit de bien chauffer vos parties en black worla afin qu’elles adhèrent correctement entre elles.
A part cela le Black Worbla possède plus ou moins les mêmes caractéristiques que le Worbla classique. Ils sont également dans la même tranche de prix.


J’ai également fait des vidéos plus détaillées sur le black worbla, allez y jeter un oeil ! VIDEO


Avantages :
+ surface lisse
+ super pour des détails
+ peut être utilisé comme de l’argile à sculpter

Inconvénients :
- nécessite un temps de chauffe plus important pour que la colle qui le compose réagisse

Prise en main: 

Texture:


Flexibilité: 


Force d’adhérence: 

  • COSPLAYFLEX

Le Cosplayflex est assez similaire au Worbla mais il est légérement plus dense et lumineux. Il se compose de plus fines particules ce qui lui rend légérement plus flexible que la Worbla classique. A trop l’étirer sa surface deviendra rapidement plus rugueuse. A part cela il est presque identique au Worbla classique. Ainsi il n’y a pas vraiment de + et - à noter.


Prise en main: 

Texture: 


Flexibilité: 


Force d’adhérence: 

  • THIBRA

Le thibra est un materiau que je ne peux pas vraiment comparer aux autres. C’est comme si quelqu’un avait mélangé du plastique avec une tonne de chewin gum et les avait pressé en plaque. C’est très lisse et ça n’a pas de texture. Il peut être peint directement. Chauffé, il adhère très bien à lui même et devient extrêmement étirable. Jusqu’ici tout va bien !!


Lorsque j’ai essayé de le travailler comme je l’aurais fais avec mes autres thermoplastiques, j’ai vite recontré quelques problèmes : chauffé il devient tellement mou qu’il marque les traces d’ongles, de bagues, et même vos empreintes digitales ! Cela vous oblige à travailler de manière consciencieuse et vous tenir prêt à corriger les imperfections qui apparaitraient. Durant mes expérimentations j’ai été très occupée à me débarasser des bulles d’air, des traces de doigts et des accrocs. De plus, il adhère violemment aux autres plastiques et PVC ce qui a rendu impossible pour moi la réalisation de mes moulages de sphères en plastique (utilisées pour la création de plastron féminin).


En me basant sur ces expériences je ne l’utiliserai probablement pas pour mes pièces d’amure. Cependant le Thibra est vraiment génial pour sculpter des détails, modeler des
pièces ou recouvrir la mousse. Par le passé j’utilisais le Worbla Deco Art ou son équivalent US Friendly Pastic, pour faire ce type de travail mais leur température de chauffe extrême et leur adhésivité avaient fini par me brûler les doigts et attaquer ma peau.


Le Thibra est un bon compromis pour travailler avec le même degré de flexibilité, ainsi qu’une surface propre et le tout sans trop de douleur.


Avantages :
+ surface super lisse
+ extremement étirable
+ super pour sulpter ou modeler des détails

Inconvéniants :
- difficile de prise en main
- ne colle pas à la mousse
- trop sensible une fois chauffé

Prise en main: 

Texture: 

Flexibilité: 

Force d’adhérence: 

GROSSE MISE EN GARDE
Sur le papier il parait être le matériau parfait, mais une fois que vous aurez commencé à travailler avec, vous noterez que c’est semblable à travailler du chewingum chauffé. Un fois chauffé vous verrez chaque accrocs, chaque trace de doigts, chaque imperfection desquels il sera difficile de vous défaire.

  • WONDERFLEX

Le Wonderflex est un des plus anciens thermoplastiques et a également été celui que j’ai choisi pour ma toute première armure, ma gladiatrice asmodienne. Il a une texture en surface similaire à celle du Worbla classique, ce qui demande beaucoup d’apprêt. Un des côtés est lisse tandis que l’autre est couvert de striures de renforts. Celà rend le matériau extrèmement solide et durable, mais limite également beaucoup sa flexibilité. C’est pour cette raison qu’il est très difficile d’utiliser des chutes par la suite.


Jusqu’à un certain point le Worderflex fonctionne très bien pour ce qui est de la création d’armures en général, mais quand vous aurez besoin d’un matériau plus flexible pour des détails ou des coques de poitrine, vous devrez utiliser autre chose. Comparé aux autres thermoplastiques, celui-ci est un peu plus abordable financièrement.


Avantages :
+ la couche de renfort donne une très bonne solidité au matériau

Inconvénients :
- fléxibilité réduite
- difficile d’utiliser les chutes
- le coté renforcé est très dur à travailler

Prise en main: 


Texture: 


Flexibilité: 


Force d’adhérence: 


A part celà, vous pourrez trouver plusieurs copies du Wonderflex partout dans le monde. L’un d’eux est le Tex de chez www.thibra.com, qui n’est autre qu’un Wonderflex bleu.
La même entreprise propose également des Tex avec différents revètements métalliques sur le dessus. Ces révètements s’abiment dès que vous les chauffez et se déchireront complètement quand vous modèlerez la pièce. Je recommanderai de n’utiliser aucun de ces produits.

  • TRANSPA ART ( Worbla’s TranspaArt )

J’ai déjà réalisé une vidéo de présentation détaillée sur ce produit, alors je ferai court: TranspaArt a été faussement présenté comme un Worbla transparant, ce qui a été très trompeur et qui a donné de fausses attentes sur le produit. Le TranspaArt se présente sous la forme de feuilles flexibles et est, comparé à d’autres thermoplastiques, plutôt difficile d’utilisation. Il refroidit très vite, donc vous devrez le travailler quand il est encore très chaud.


Cela peut non seulement vous bruler les doigts, mais limite également le temps pendant lequel vous pourrez le travailler. Vous aurez donc besoin de le réchauffer plein de fois. De plus, le matériau n’adhère pas vraiment à quoi que ce soit, mais il est très transparent.
J’adore l’utiliser pour des projets avec des LEDs par exemple.


Maintenant pour plus de détails, jetez un oeil à ma vidéo ! VIDEO


Avantages :
+ transparent
+ bien pour les projets LEDs

Inconvéniants :
- difficile d’utilisation
- adhère difficilement à lui-même
- besoin d’être très chaud pour le travailler

Prise en main: 

Texture: 


Flexibilité: 


Force d’adhérence: 

  • COSPLAYFLEX CLEAR

Comme le TranspaArt, le Cosplayflex est un thermoplastique translucide. Deux fois plus épais que le worbla (2mm) il est également un peu laiteux comparé au TranspaArt. Pour être honnête, je n’ai pas encore beaucoup travaillé avec alors mon expérience ici est très limitée. Cependant ce que je peux en dire est qu’il s’avère un peu délicat à manipuler.


Je n’ai pas vraiment été capable de réaliser des moules avec, car il refroidit très vite et rétrécit considérablement quand vous le chauffez. De plus, le modelage ne fonctionne pas non plus, car le matériau devient flexible mais en aucun cas mou et modelable.


Tout ce que j’ai pu en faire lors d’un petit test a été des piques translucides, des saucisses moches et des boules cabossées: des formes basiques.


En cherchant sur Internet j’ai trouvé que c’était à peu près ce que la plupart des gens avaient tiré du Cosplayflex Clear jusqu’alors.
Donc soit le matériau a besoin d’une révision, ou personne n’a encore trouvé la manière exacte de l’utiliser pour l’instant. J’ai définitivement besoin de passer plus de temps à l’expérimenter. D’ici là, je vais probablement m’en tenir au TranspaArt.


Avantages:
+ transparent/laiteux
+ bien pour les projets LED


Inconvénients :
- très difficile à travailler
- applications plutôt limitées
- ne reste pas en place après avoir été réchauffé

Prise en main: 

Texture: 


Flexibilité: 


Force d’adhérence: 

  • CONCLUSION

Après comparaison de ces matériaux, le Black Worbla reste mon favori ! Il a la surface la plus lisse et est le plus flexible et solide. Si vous parvenez à gérer la température de reactivité de sa colle il s’avère être vraiment parfait pour toutes sortes d’armures, armes et accessoires. Il est très facile à trouver en magasin de bricolage partout à travers le monde !


Lorsque vous devrez réaliser des détails ou des moules vous pourrez tout aussi bien utiliser le Thibra pour sa surface lisse, mais vous devrez rester vigilants et le manipuler avec attention. A part cela les autres matériaux n’offrent pas réellement quelques choses de nouveaux ou différents comparé au Worbla classique et Wonderflex ainsi cela m’incite peu au changement. Ils fonctionnent tous assez bien c’est plus une question de préférences personnelles ou de facilités à trouver les matériaux près de chez vous.


De plus tous ces thermoplastiques peuvent se coller entre eux, alors sentez vous libre de les combiner si vous le souhaitez !


Simplement rapellez vous : Peu importe la voie que vous emprunterez, vous pouvez le faire !

« Cosplay is fun ! »

J'espère que ça vous a informé et appris plein de choses, je suis vraiment heureuse d'avoir pris le temps de traduire tout ceci afin que tout le monde y ait accés en france.

N’oubliez pas de jeter un oeil aux livres de Kamui dédiés à la réalisation de cosplay

Vous les trouverez sur notre boutique CosplayMat ! ICI

Retrouvez la plupart des thermoplastiques cités par Kamui dans notre boutique :D ICI

Encore merci à Kamui pour cette review très complète ! Ce fut un plaisir de la traduire, dans l'espoir que cela permette à tous de bénéficier du savoir de Kamui.Bisous les lapinous !!

A bientôt sur Cosplaymat,

Pumpkyn.

Partager ce contenu

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer